Pratique d’une autre Education

SONY DSC

 

Les enfants seront et feront le monde de demain. C’est notre mission et tâche de les soutenir dans ce passage là. Sur cela s’appuie notre travail et des propositions de changement pour la Pratique d’une autre Education. Le dispositif Enfants d’Aujourd’hui permet la transmission de cette pratique

Transformer la relation adulte enfant

La Pratique d’une autre éducation prend ses racines dans un changement essentiel et profond de la relation adulte-enfant. Dans la mouvance que nous traversons actuellement, les enfants nous appellent et attirent notre attention sur ce qu’il y aurait à transformer en profondeur. Amener un enfant à plus de conscience et d’attention sur soi et dans sa façon de se relier aux autres ne s’enseigne pas dans un cours, c’est une connaissance et non un savoir. Cela demande que l’adulte  soit lui-même engagé dans une recherche  de son être. Il transmet alors une intelligence de l’être où la connaissance intérieure est fondation

L’EDUCATION est essentielle car elle est une transmission.

Vivre ensemble une expérience du sens, partager ce qui donne sens à ma vie. Nous sommes tous et chacun éducateur, pour le bon et le moins bon. Tout éducateur, au sens le plus large, aurait à être en très grande vigilance et se demander s’il réalise en lui-même et dans sa vie ce qu’il enseigne.C’est le principal changement à pratiquer en réalité dans la relation adulte-enfant.

Un adulte relié à la totalité de qui il est, prenant sa place en tant que personne et non seulement, dans sa fonction exécutant des missions, a une autre façon d’entrer en relation avec l’enfant.  Cet adulte est à sa place d’adulte, se positionne clairement, témoigne de ce qu’il vit et marque les liens de différenciation des générations et d’autorité. Il est un être humain, il a des savoirs, des pouvoirs et considère l’enfant, comme dit Catherine Dolto, comme un véritable interlocuteur.

La rencontre ouvre alors dans ces conditions au sentiment d’appartenance. Il devient plus aisé de  se sentir appartenir adultes, enfants, petits et grands, au même monde chacun à sa place et dans sa fonction: l’enfant, celle de grandir et d’apprendre,  l’adulte, celle d’accompagner et de transmettre.

Des conditions sont nécessaires à ces transformations. Il est primordial de mettre en place un environnement sécure autour des enfants , afin que chacun puisse  construire sa  sécurité intérieure, mobiliser ses ressources, faire l’expérience de la sécurité lorsque celle-ci peut faire défaut dans l’environnement familial. Nous avons aussi à les aider à devenir acteur de leur vie,  être engagés et responsables dans ce qu’ils disent, font et vivent, dans la recherche de leur autonomie et de leur indépendance.

Cela étant mis en place et assuré pour chacun, adultes et enfants, nous  proposons  des  exercices, qui permettent d’accompagner les enfants vers une meilleure connaissance de soi et de leur relation aux autres, de leur place dans leur environnement familial et social, et au-delà dans leur place de petit humain au sein d’un monde plus vaste, planète, cosmos, univers.Ces exercices peuvent être pratiqués dans des ateliers, à l’école, dans les centres de loisirs, à la maison.

Les changements attendus sont :

Le développement de la conscience de soi et l’authenticité dans l’expérience du groupe.
Une meilleure connaissance de soi, avec entre autre un repérage de ses ressources et fragilités.
Le développement de la responsabilité personnelle et esprit d’initiative/décision.
La capacité de se relier à ses émotions et sentiments, apprendre à « dire » clairement ce qui est ressenti (messages directs et indirects)
Soutenir  la capacité à être en relation, savoir se positionner de façon constructive avec des personnes ayant une fonction d’autorité.
Le développement de l’imagination en tant que ressource interne. Etre soi, avec  soi et non contre, au présent.Développer la capacité d’intégration dans son contexte naturel et social. Penser, se concentrer.

Ce que les enfants disent:

Maintenant tout va bien.J’écoute plus. J’oublie ce qui est passé. Je suis maintenant.
Cela m’a aidé à comprendre comment avoir une flamme à l’intérieur de moi.
La prochaine fois je ferais l’arbre à l’intérieur de moi.
J’ai grandi. J’ai plus de copines, j’ai plus confiance, j’arrive mieux à parler aux autres.
J’ai fait un pas de géant. Je parle, dis mes émotions.
Je sais que les autres peuvent aussi m’aider et pas que me traiter.Je dis moins de mots méchants, je traite moins les autres.
Je donne moins de coups de poings, je parle plus et je dis ce que ça me fait.J’ai moins peur quand je suis tout seul. J’aime pas encore ça mais je peux rester seul. Et j’aime bien qu’on m’aide.
C’est la première fois que j’ai des amis.
J’arrive mieux à m’endormir. Je respire, je me détends et me relâche plus facilement. Même si je suis encore très énervéeJe peux me débrouiller seul maintenant ; je sais comment faire pour me calmer.Je peux dire quand j’ai envie ou pas envie de faire quelque chose avant je n’osais pas.
Je peux me concentrer plus en classe. Du coup je travaille mieux.
Mon corps, il commande moins.C’est moi qui lui dit maintenant et je gigote moins.
Je réponds aux questions de la maîtresse, j’ai plus peur de me tromper.
Ce qui m’a le plus aidé, c’est d’être écouté sans qu’on me juge. 

Une réflexion au sujet de “Pratique d’une autre Education

  1. LEMARE dit :

    Merci pour cette belle approche pour des enfants qui feront leur avenir …

Répondre à LEMARE Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *